La Dolce Via

Dolce Via

La Dolce Via, reine des voies douces !

Avec 90km de voie aménagée et sécurisée, la Dolce Via est la plus grande voie douce d’Ardèche. Son parcours suit le tracé des anicennes voies ferrées qui serpentaient à travers les vallées sauvages de l’Eyrieux et du Doux.

« Un bel itinéraire à travers un paysage magnifique avec des vues uniques, où le cycliste profite du calme et de l’espace », comme le déclare le jury qui classe ce linéaire Véloroute de l’année  2020 !

Accessible depuis la ViaRhôna…

À pied, à VTT, VTC ou à cheval, cet itinéraire spécialement dédié à la randonnée bénéficie d’un environnement protégé.

Au 34ème kilomètre du linéaire, à mi-chemin des parcours reliant La Voulte à Saint-Agrève ou La Voulte à Lamastre, c’est l’arrêt « Pont-de-Chervil ». Le lieu est charmant, authentique, en pleine nature et abrite la « Gare de Chalencon », ancienne halte de voyageurs et de marchandises. Depuis l’arrivée du Quai des Haltes sur les lieux en 2019, la gare est la mise en scène dans un contexte d’aventures, jeux et détentes s’imprégnant de l’histoire du lieu, respectant son cadre naturel inscrit aujourd’hui en zone Natura 2000, tenant compte des attentes et des envies des usagers de la Dolce Via.

L’histoire de la halte voyageurs continue de s’écrire…

Réserver des VTT à Assistance électrique

Chalencon

La grande majorité de nos circuits à vélo passe par le village de Chalencon installé sur un éperon rocheux culminant à 800 m.

Depuis le Quai, vous pouvez aussi regagner Chalencon à pied par plusieurs sentiers de randonnée que nous vous indiquerons avec plaisir. Labellisé village de caractère d’Ardèche depuis 2005, notre bourg vous charmera par son architecture remarquable et ses vues imprenables sur la vallée de l’Eyrieux, ses terrasses, la chaine des monts d’Ardèche, le massif du Vercors… Il y fait bon flâner au détour de rues et venelles pittoresques et de profiter en terrasse d’un café au bar de la place, une crêpe paysanne à la Ronde des Champs, ou d’une glace en terrasse au restaurant « Châtaignes et Champignons » dont la renommée n’est plus à faire dans notre petite région…

La petite gare (« Halte ») de Chalencon, l’histoire

À la fin du 19° siècle, la Compagnie des chemins de fer départementaux (CFD) construit une ligne à voie étroite (1 m.) pour transporter les productions locales et désenclaver les vallées de l’Eyrieux et du Doux. Elle sera exploitée au 20 ème siècle pendant près de 70 ans.
A cette époque, la gare de Chalencon, comme les autres gares sur le linéaire, facilitait le transport des productions locales, accueillait les voyageurs et constituait aussi une halte technique pour l’entretien des locomotives et leur approvisionnement. En 1968, l’exploitation de la ligne s’arrête et les biens bâtis sont transférés aux communes.

Depuis lors la petite gare de Chalencon a conservé tout son charme et son authenticité dans un environnement naturel et préservé.
Aujourd’hui,il ne passe plus de trains, mais de plus en plus de voyageurs à mobilité douce, surtout depuis 2014 lorsque l’aménagement de l’ancienne voie ferrée en un itinéraire de chemin de promenade et voie cyclo s’achève. Ces nouveaux voyageurs, randonneurs à vélo et à pied, promeneurs, amoureux de ce coin préservé, continuent à faire halte en gare de Chalencon. Ils s’y arrêtent pour se poser ou en font leur « gare » de départ pour toutes sortes de balades, explorations et itinérances. 51 ans après l’arrêt de la ligne de chemin de fer, la gare est réaffectée en activités, loisirs et services par le Quai des Haltes en partenariat étroit avec la mairie de Chalencon, propriétaire des lieux. Elle retrouve ses fonctions de halte pour les voyageurs que sont aujourd’hui les promeneurs et les randonneurs de la voie.
Elle valorise les productions locales, le patrimoine, et accueille tous les voyageurs du 21° siècle de 2 à 99 ans !